Les délices de la diététique

Les délices de la diététique

Le blog qui vous délivre quotidiennement des astuces pour cuisiner et manger sainement tout en se faisant plaisir !

Les 5 AVANTAGES à manger lentement

Avantage N°1 : PERDRE DU POIDS
Et oui ! En mangeant juste un peu plus lentement vous pourrez déjà perdre quelques kilos ! Cela s'explique par le fait que notre cerveau met environ 20 minutes à cibler le moment où nous sommes rassasiés. On comprend donc qu'en mangeant trop vite, on ne laisse pas le temps au cerveau d'enregistrer les informations et on engloutit beaucoup plus de nourriture par rapport aux réels besoins de notre organisme.
 
Avantage N°2 : CHASSER LE STRESS
En prenant le temps de bien manger et en appréciant votre repas, vous contribuer à diminuer le stress accumulé. Ainsi, vous verrez une nette diminution de la nervosité et de l'angoisse au cours de la journée.
 
Avantage N°3 : BIEN DIGERER
La digestion débute dés l'ingestion des aliments au contact avec notre salive. On comprend donc qu'en prenant le temps de bien mastiquer, en posant notre fourchette de temps en temps et en mangeant lentement on favorise une meilleure digestion. Les problèmes digestifs tels que les ballonnements sont ainsi fortement limités.
 
Avantage N°4 : APPRECIER CE QUE L'ON MANGE
Il est important de prendre le temps de savourer chaque bouchée plutôt que d'engloutir son repas sans réfléchir. En adoptant cette attitude, on ressent un certain épanouissement et on fait de chaque repas un réel moment de plaisir et de partage.
 
Avantage N°5 : REGULER LA GLYCEMIE
Plus un aliment est vite digéré, plus la glycémie augmente rapidement. En prenant le temps de manger, on régule donc notre glycémie en limitant les pics glycémiques.
 
Quelques astuces pour prendre son temps à table :
- Manger avec votre entourage
- Prendre de petites assiettes
- Si vous mangez seul, lire en même temps
- Bien présenter son assiette
- Intégrer toujours un aliment dur à votre plat
 
Les 5 AVANTAGES à manger lentement

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article